métro Charlevoix
autobus 57
autobus 61

Pour les personnes atteintes d'allergies,
veuillez bien noter que deux chats habitent cette maison.



xxxx

vues de l'installation, photos: Gisèle Trudel
  xxxx
Symptômes

  L’installation audio-vidéo Symptômes de Nicole Jolicoeur est une suite d’épisodes tragico-comiques réalisés entre 2003 et 2006 et dont le prétexte est la relation trouble entre deux protagonistes. Cinq saynètes ont été élaborées afin d’explorer les effets de la présence de la voix dans sa relation aux images et à l’espace.

Dans le contexte de Flevoland, Nicole Jolicoeur met à l’épreuve cette installation en la présentant dans un «état transitoire» à une liste restreinte de visiteurs. Dans un souci d’échange et d’ouverture, elle souhaite que cette expérimentation suscite une rencontre fructueuse avec les invités qui voudront bien partager avec elle leur perception.

La pratique artistique de Nicole Jolicoeur s’incarne à travers une multiplicité d’approches installatives où sont mis en scène des images d’archives, des textes, des autoreprésentations et la voix dans sa relation à l’image. Au cœur de cette pratique, où sont convoqués divers aspects de la construction de l’identité féminine dans et par la représentation, on retrouve le souci constant de mettre à jour la relation protéïforme, conflictuelle et incontournable entre le sujet et les images. À la dynamique du croisement des regards présente depuis le début de sa pratique en 1980 s’ajoute maintenant une préoccupation pour le croisement des voix : voix de l’image, voix associées à l’archive, voix du maître et de la patiente, voix de l’artiste, et encore.


Bio




Nicole Jolicoeur habite Montréal. Depuis 1980 son travail a été exposé au Québec, au Canada, aux Etats-Unis, en France et en Grande-Bretagne. Elle a publié plusieurs textes et projets d'artiste. Elle a obtenu plusieurs bourses de création du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec ainsi que de l’UQAM. Ses oeuvres font partie des collections de l’Agnes Etherington Art Center à Kingston, du Musée des Beaux-arts du Canada à Ottawa, du Musée du Québec, de l’Université du Québec à Montréal, de la Winnipeg Art Gallery et du Musée-Château d’Annecy (France). Elle enseigne à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM depuis 1990.

Centre de l'art contemporain canadien
VOX image contemporaine
École des arts visuels et médiatiques, UQAM




Remerciements




Toute ma gratitude va à Gisèle Trudel et Stéphane Claude qui m’ont donné accès à Flevoland, l’espace qu'ils animent avec enthousiasme et générosité. En me fournissant leur appui, ils m’ont permis de mettre en place pour la première fois l’installation Symptômes.

J’aimerais aussi remercier les personnes et les organismes qui m’ont aidée à acquérir de nouveaux outils de production et à apprivoiser ainsi d'autres manières de travailler :

Alehandra Manrique pour son aide précieuse à la pré-production, Alexandre Mailhot pour sa réalisation patiente du micromontage,
Martin Hurtubise pour son assistance soutenue lors de l’élaboration du travail audio ainsi que pour le mixage sonore ;

Daïmon qui m’a accueillie dans son programme Artiste en résidence,
PAFARC (Programme d’Aide Financière à la Recherche et à la Création) de l’UQAM pour l’aide financière obtenue,
PRIM (Productions Réalisations Indépendantes de Montréal) pour le soutien à la postproduction
dans le cadre de leur programme de coproduction.


Nicole Jolicoeur, janvier 2007